Méséglise
MusicontheRock
ilgeronenet

ilgerone.net 2.0

le recensioni...
blog
gerone
rockerilla
recensione

Marzo 2014

VoilaCapture20140502085742p
VoilaCapture20140502085844p

MESEGLISE "L'ASSENZA" (Lizard, 2013)

Il prog d'autore

 

A fine anni '80, i bolognesi Sithonia hanno fatto da cordone ombelicale tra la fine e la rinascita del prog italiano. Oggi il cantante Marco Giovannini e il tastierista e compositore Paolo Nannetti, che dei Sithonia erano l'anima, tornano con questo nuovo progetto che riprende le atmosfere della band originale, asciugando le parti strumentali, sempre improntate su una orchestrazione vintage, con tanto di mellotron, per aderire ad uno stile di scrittura più asciutto, che rispetta la forma canzone, ma ne amplia gli orizzonti. Un disco prog, ma non classicamente prog, dove le atmosfere sono soffuse e docili, ma le parole hanno medesima importanza e fluiscono continue. Scorre e si ascolta che una bellezza questo "L'assenza", con tocchi folk ad un passo dal cantautorato che ne amplificano il fascino. Il medesimo fascino scatenato dal protagonista de "La ricerca del tempo perduto" di Marcel Proust, che proprio nella strada Meseglise, incrocerà gli occhi della ragazza che gli ruberà il cuore. (Gianni Della Cioppa)

la recensione di Gianni Della Cioppa

recensionetempiduri
tempiduri
recensioneopentoit
open
progarchive
recensioneprogarchives

L’ASSENZA (Lizard, 41’41, Italie, 2013)

MESEGLISE est la nouvelle formation de Paolo NANNETTI, l’éminent claviériste du talentueux SITHONIA, auteur de 5 albums remarquables entre 1989 et 2011. Il a emmené Marco GIOVANNINI, le chanteur de son ancien groupe, le duo étant complété du batteur Maurizio LETTERA.

La musique de MESEGLISE se révèle rapidement de nature intimiste, avec la prédominance d’un orgue Hammond aux teintes douces et de nappes légères de claviers aux sonorités éminemment vintage (les sonorités de Mellotron et de Mellotron flûte foisonnent dans L’Assenza).

Piano acoustique de facture très classique en introduction d’Il Fiore E La Finestra bientôt suivi de claviers à douce sonorité éclairant le chant lyrique et suave de Marco, morceau balançant doucement sur le tempo médium d’une rythmique légère. Piano acoustique, encore en introduction de Stelle Di Lefkos, avant l’arrivée du chant feutré et chaleureux de Marco GIOVANNINI agrémenté par un accompagnement d’accordéon lui conférant quelque coloration folklorique, bientôt rejoint par des claviers doux aux sonorités évanescentes. Samplers de Mellotron flûte, basse aux harmonies jazz, puis retour du piano accompagnant la voix si légère et chargée de parfums d’encens de Marco avant le retour de l’accordéon qui nous transporte en plein folklore.

Sole In Città débute sur un tempo médium, avec un doux accompagnement de claviers, tandis que la batterie de Maurizio LETTERA offre quelques inspirés roulements, avant le retour de la voix feutrée et lyrique de Marco et l’arrivée d’un solo de guitare aux fines sonorités un peu psychédéliques.

Cosi E Stato débute par de doux effluves de claviers, orgue et synthétiseurs de Paolo NANNETTI enrobant la voix de Marco GIOVANNINI qui entonne une mélodie vocale à la teinte des plus mélancoliques. F.T.M. bénéficie de guitares acoustiques rythmiques en ouverture, précédant la voix suave de Marco entonnant une mélodie vocale envoûtante et labyrinthique sur un subtil accompagnement rythmique, tandis que l’orgue de Paolo apparaît en fond. La composition est agrémentée par une fine partition de guitare électrique solo.

La Riposta débute sur une mélodie vocale entonnée par Marco d’une voix des plus suaves, aux teintes chaudes, accompagnée doucement par un piano à la teinte nostalgique, rehaussé de claviers doux et d’effluves d’orgue.

La Fotografia poursuit sur une prestation vocale tout en douceur, rehaussée de claviers mystérieux, agrémentée de subtils effluves de guitare électrique, tandis que la batterie insuffle un tempo medium. Les synthétiseurs offrent une subtile partition solo.

Trasparenze débute au piano acoustique dans une veine intimiste, avant que la batterie n’entre en action, précédant une mélodie vocale tournoyante chantée par Marco GIOVANNINI. La guitare acoustique accompagne, tout en subtilité, tandis que la basse assure le tempo.

 

Un Ottimo Atleta poursuit dans une veine mélodique sinueuse, avec une introduction aux claviers de Paolo NANNETTI d’une transparence totale, avant que la section rythmique ne s’anime sur un tempo allègre, précédant la partie vocale enjouée. Un sentiment de mélancolie légère transparaît de l’ensemble, les claviers dominant l’ensemble d’un enrobage tourbillonnant des plus fascinants.

Mare Di Cartone, douce mélodie vocale accompagnée à l’orgue et au piano acoustique conclut ce recueil en douceur, le mélange des claviers délicats offrant un ensemble de saveurs subtiles, enrobant la voix veloutée et chaude de Marco GIOVANNINI. Ce 1er album de MESEGLISE se situe dans un registre un peu plus intimiste que les albums de SITHONIA. Paolo NANNETTI nous offre une œuvre colorée, tout en sensibilité et délicatesse subtile. Une véritable gâterie pour tout amoureux du rock progressif italien. 16/20

Didier GONZALEZ

HighlandsMagazine
blog1
classificablog
Progressivamente